Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pensées d'un ado

Pensées d'un ado

Les pensées intimes que nous taisons au monde


Vendredi 31 octobre 2014 ~ Equilibre

Publié par Framboize sur 31 Octobre 2014, 18:55pm

Catégories : #Reflexions Intimes, #Journal Intime

Équilibre

Les montagnes russes des émotions. Passer de l'équilibre à la fracture totale. Se sentir uni, fort, fier et perdu, sombre, indéterminé l'instant d'après. Tout est question d'équilibre. Chaque chose dans notre existence repose sur un équilibre fragile. Il nous entoure, dans chaque chose, chaque acte, chaque parole prononcée, si homogène que l'on ne ressent pas sa présence. Une parole douce est le fruit d'un équilibre entre l'empathie et la gentillesse, le fait de percevoir et de donner. Une combinaison qui ne peut être simulée, feinte. L'hypocrisie est un déséquilibre vu que nous ne sommes pas nous même. Lorsque nous interagissons avec autrui, nous considérons nos intérêts, notre ressenti, mais aussi consciemment ou inconsciemment la situation d'autrui. Nous allons sourire à une personne qui nécessite d'être réconfortée, ceci de manière instinctive.

De manière opposée, lorsque nous même sommes colériques, déséquilibrés, en proies au chagrin, à la douleur ou à la tristesse, nous sommes aveuglés par notre sort et perdons notre empathie. Nous commettons des actes que nous regrettons, nous commettons des actes après lesquelles nous nous disons que ce n'était pas nous même. C'est la rage qui sourde, aveugle, dévastatrice, elle brise l'équilibre.

Une personne équilibrée s'auto-suffit. Notre esprit à ceci de paradoxal que nous pensons le contrôler alors même qu'il se vrille. En nous obstinant nous pensons le corriger, mais l'équilibre ne se limite pas aux apparences. Il existe des choses sur lesquelles nous ne mettons pas de mots, mais que nous percevons. Il y a des jours où tout nous sourie, des jours où tout est maussade.

Dans ces jours, je cherche alors l'équilibre. Mais je le cherche comme s'il n'était pas présent. Je le pourchasse comme s'il était une proie fuyante, éloigné. Hors l'équilibre en nous resplendit. C'est une sensation chatoyante que de le ressentir. Il en faut parfois peu pour le sublimer. Une soudaine confiance en soi, un encouragement, un sourire, une présence appréciée, notre environnement influe sur notre équilibre.L'équilibre est le fruit d'un accord entre la satisfaction et la curiosité, la volonté du renouveau, de progresser tout en appréciant la valeur de ce qui est possédé. C'est avancer en ayant le regard à l'avant tout en conservant ce qui est à l'arrière. Parler à autrui c'est se préserver et aussi se révéler. Les mots sont une danse, un équilibre entre la technique, la beauté et l'expression de soi. Leurs enchaînements s'embrasent, ils sont autant pour autrui que pour nous mêmes, différents de significations mais possédant les mêmes reflets.

Être soi même ne se recherche pas. C'est une sérénité qui nous envahie, une absence d'interrogations. Retrouver notre nature dans nos actes, dans nos faits et gestes ne se fait entièrement par le contrôle. C'est une fois de plus un équilibre entre celui-ci et l'écoute des émotions. Une prise de plaisir tout en virevoltant ses pas, léger, absorbé sous les projecteurs dans notre univers. Une sensation d'abstraction tout en étant de ce monde, être terre à terre et ailleurs à la fois. Détaché et attaché, aimant et distant.

Framboize ~

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents